Vous êtes ici

Travaux à la Grande Bosse

Méandre de la Grande Bosse

Construction d'une passe à poissons et reconnexion du bras mort de la Grande Bosse.

L'objectif principal est de  rétablir la continuité piscicole interrompue par le barrage de la Grande Bosse en 1976, en créant dans la partie amont du bras mort, un ouvrage hydraulique de dérivation des eaux de la Seine vers la boucle, ainsi qu'un dispositif de franchissement piscicole sous forme d'une rivière artificielle .

Les poissons sont sensibles aux différences de courant qu'ils perçoivent, c'est pourquoi il a été nécessaire de prévoir, en amont du bras mort, une rivière artificielle à faible débit (quelques Mètres cube par seconde) permettant la remontée des poissons migrateurs (anguille, alose principalement). Cette sensibilité doit également être réelle en aval (à la sortie du bras) pour attirer les poissons vers la remontée.

Un ensemble de quatre vannes dont deux réglables placées en parallèle de la rivière artificielle va permettre d'injecter dans le bras mort un assez fort volume d'eau (jusqu'à 10% du débit de la Seine).

Ce système devrait redonner vie à l'ancien méandre en favorisant un curage naturel du lit de la rivière.

Les travaux, commencés en début d'été, devraient être terminés en mars 2015. Ils sont financés à 60% par l'Agence de l'Eau Seine Normandie, mais également par la Communauté Européenne ainsi que par Voies Navigables de France

.

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer